18 février 2019 Les bienfaits de l’extrait de noix de cajou pour les diabétiques

Les bienfaits de l’extrait de noix de cajou pour les diabétiques

Depuis la préhistoire, la noix de cajou parcourt le monde, de l’Asie à l’Afrique en passant par son pays d’origine le Brésil. La noix de cajou, tout le monde le connait sans doute pour l’avoir associés dans vos succulents desserts ou à grignoter ci et là, mais avez-vous rendu compte que son extrait est un remède efficace contre la diabétique… 

La Noix de cajou regorge des vertus sous sa coquille à commencer par un potentiel très fort en vitamine E et en calories avec 500 calories pour 100g environ. Pour les indiens, la consommation de noix de cajou est très conseillée pour avoir le plein d’énergie, mélangée à du lait et du sucre brun. La noix de cajou est aussi très connue pour son huile qui s’introduit à de nombreux médicaments pharmaceutiques pour soigner le psoriasis, les ulcères ou encore l’eczéma. Noix la moins grasse, la noix de cajou est riche en potassium, en cuivre, en magnésium, et en vitamine C… Ce fruit aux multiples vertus  est facile à trouver, on peut le commander facilement auprès d’une boutique en ligne spécialisée en vente
noix de cajoux madagascar
.

Selon une étude récemment établie par l’Université de Montréal diffusée dans Molecular Nutrition & Food Research, la noix de cajou pourrait être un remède efficace contre le diabète. Cette étude a analysé les vertus pour le diabète que l’on prête aux différents produits de l’anacardier(cajou) et a également cherché à connaitre si les extraits de la noix de cajou pouvaient améliorer la réponse du corps humain à sa propre insuline.

Le diabète se traduit par un taux de sucre sanguin élevé en raison de l’incapacité de l’organisme à répondre à l’insuline ou à l’inaptitude d’en produire suffisamment. Cette maladie, qui touche près des millions d’individus dans le monde, peut engendrer des maladies cardiaques ou rénales. L’objectif de l’étude était d’examiner l’impact de l’écorce, des noix, des feuilles, et des pommes d’anacardiers en provenance du nord-est du Brésil et d’autres pays situés dans l’hémisphère Sud sur les cellules qui sécrètent l’insuline. Le résultat de l’étude a démontré que l’extrait de noix de cajou renferme des substances actives dotées d’éventuelles propriétés antidiabétiques.

Les produits de l’anacardier sont depuis des siècles réputés avoir des effets anti-inflammatoires, de contrer l’augmentation du taux du glucose dans le sang et d’empêcher la résistance à l’insuline chez les diabétiques. « Notre étude valide l’utilisation traditionnel qui est fait des produits de l’anacardier chez les diabétiques et a permis de discerner que certains de ses éléments naturels pouvaient servir à produire de nouveaux traitements oraux », affirme le professeur Haddad qui est également directeur de l’Équipe de recherche sur les médecines autochtones antidiabétiques des Instituts canadiens de recherche en santé, à l’Université de Montréal.

Certes les vertus de noix de cajou ne sont plus à prouver, et il serait dommage de s’en priver !

Laisser un commentaire